2 semaines très riches pour Podmytube

mes 2 premières chaines premium

Au programme de la semaine écoulée des podcasts, du dev, beaucoup de dev …

Je triche un peu car en fait de la semaine écoulée, il s’est passée 2 semaines depuis mon dernier billet « mémoriel ». Pardonne-moi cet écart, toi qui te reliras peut être dans plusieurs années mais tu te connais 🙂 (Oui je me parle tout seul !)

J’ai de bonnes raisons à cet écart et autant rentrer tout de suite dans le vif du sujet le fautif se nomme

Podmytube

J’ai eu 2 prises de conscience durant ces 2 semaines. Une technique et une commerciale. Je commence par laquelle ? Allez ploum ploum la commerciale.

Modification de l’offre tarifaire de Podmytube

Lorsque j’ai commencé Podmytube il y a 3 mois je visais surtout à me remettre au dev sérieusement et à faire quelque chose d’utile pour la communauté des poditeurs (et moi). Une chose en entrainant une autre, le service était lancé mais pas financé. N’étant pas ni riche, ni commercial j’envisageais de le rendre gratuit mais financé par un Tipeee. Je ne suis pas un bon vendeur donc un tipeee semblait la meilleure solution.

Avec la mise en service des premières chaines j’ai pu rapidement me rendre compte que mes couts grimpaient beaucoup plus vite que mes revenus. Je pensais laisser du temps mais un ancien Podcasteur (que je suivais), et actuel Youtubeur m’a fait part de son expérience avec Tipeee. Le tout en insistant sur le fait que mon service était excellent et qu’il était prêt à payer pour un service de ce type.

Après avoir surveillé les courbes de mes revenus/dépenses, une seule continuait de stagner. D’un côté je ne pouvais pas continuer comme cela. Et de l’autre je ne pouvais pas non plus dire à ceux qui avait souscrit au service gratuitement « hey les gars faut passer à la caisse maintenant ».

Quelques jours plus tard j’ai trouvé une solution que je pense être convenable pour tous et juste pour mes premiers abonnés.

Pour toutes les chaines inscrites et celles qui s’inscriront avant le 31 mars 2017, j’ai créé un statut « early bird » (j’ai piqué l’idée au service shadow.tech). Pour ces chaines le service reste gratuit avec une grande partie des fonctionnalités en place.

Pour les chaines suivantes, il y aura donc :

  • une version gratuite mais grandement limitée.
  • une version premium à 6€/mois ou 60€/an
  • une version VIP (à venir)

Je vous renvoie vers la page tarifs de Podmytube si cela vous intéresse 🙂

Quoi qu’il en soit je suis assez satisfait par la solution que j’ai trouvé. Le service peut largement être utilisé en gratuit et l’offre premium comporte quelques fonctionnalités sympathiques que les early birds pourraient vouloir.

Voila pour la partie commerciale, et je vous assure que ce ne fut pas rien.

Rassurez-vous la partie technique n’est pas en reste.

Refactorisation dans les nuages en multilingue

Le titre est un peu pompeux mais je le trouve plutôt adapté à tout ce qu’il s’est passé sur le service.

A fond dans le cloud

Pour tacher de ne pas exploser mes couts j’ai commencé par utiliser davantage de service présent dans le cloud. J’ai commencé avec Cloudflare, puis AWS Cloudfront qui viennent se placer entre les internautes et mon service.

Je reste bluffé par le peu de temps que cela m’a pris de réaliser les quelques opérations nécessaires. Une demi journée de test. Moins d’une heure pour la mise à disposition et vérifier que tout marchait bien. Tout marchait parfaitement. Bluffé j’vous dis.

Dev et Prod

Pour éviter de tout casser sur la version utilisée par les internautes à chaque fois que j’apportais une modification, j’ai mis en place une version de développement bien distincte de la version de prod. Désormais je peux bosser sereinement sur la version de test/dev sans devoir vérifier que je n’ai rien cassé sur les podcasts générés.

On ne se rend pas compte du confort que c’est de pouvoir tout casser tranquille sans que personne ne vienne nous dire « hey ton service déconne plein pot gars ! » Personne ne parle comme ça je sais 🙂

Ce confort m’a permit de revoir la façon dont je gérais les podcasts.

Basé sur l’identifiant plutôt que sur le nom.

J’avoue, je ne connaissais pas bien Youtube, je devais suivre 3 ou 4  chaines avant de me lancer dans ce projet et toutes communiquaient sur le nom de leur chaine. Osons-causer, le fil d’actu, bonjour tristesse, Norman fait des vidéos.

Aussi je n’envisageais pas du tout que ces chaines puissent changer de nom. Vous imaginer Bonjour tristesse qui se renomme en Restons calme ? Non ? Bah moi non plus.

Et pourtant, elle pourrait. Son nombre d’abonné ne changerait pas, ils seraient toujours notifiés des nouveaux épisodes. En fait seuls ceux qui voudraient s’y abonner auraient du mal à la trouver. Pour ma partie c’était plus embêtant.

En me basant sur le nom d’une chaine, si celle-ci change, l’adresse de son podcast change en même temps. L’abonné n’aurait plus de nouveaux podcasts et ceux qui voudraient s’y abonner ne le pourrait plus. Bref c’était pas bon. J’ai donc revu tout mon système pour me baser, non plus sur le nom mais sur l’identifiant.

A titre d’exemple, l’adresse d’Osons-causer passe donc de

http://podcasts.podmytube.com/osons-causer/osons-causer.xml à

http://podcasts.podmytube.com/UCVeMw72tepFl1Zt5fvf9QKQ/podcast.xml

C’est moins « lisible » mais cela ne change rien sur iTunes et les applications de podcasts (elles ne se basent pas sur l’adresse).

Ca parait rien mais cela m’a bien occupé. Désormais tout est en place sans que cela se soit réellement vu. La aussi je suis plutôt satisfait 🙂

Aujourd’hui la France, tomorrow wordlwide !

Yes ! You are not dreaming, now Podmytube.com is in english and fr.podmytube.com est en français. Cela aussi ne fut pas une mince affaire. Je ne savais pas trop comment m’y prendre mais Internet a cela de génial, c’est que : qui cherche trouve.

D’ailleurs, ce fut surtout un travail de recherche puis de traduction. L’anglais n’est pas forcément très professionnel mais je pense que le message reste clair. Ne me reste plus qu’à contacter some english people.

2 semaines très riches

Autant vous dire que ces 2 semaines furent assez riches quand je relis ce que j’ai mis en place sur ce service.

  • Option tarifaire repensée
  • Service dans le cloud (la boite dans laquelle je travaille bosse sur le sujet depuis près de 2 ans. Je sais que ce n’est pas la même échelle … mais quand même, cela fait plaisir.)
  • Site multilingue Anglais/Français.
  • Multiples évolutions techniques

Elle furent également très satisfaisantes dans le sens ou

  • 2 chaines ont déjà souscrit un abonnement premium (merci à elle).
  • le nombre d’abonnés aux différents podcasts continue de croitre.
  • Le nombre d’épisodes téléchargés dépassait les 10 000 hier.
  • Le nom de Podmytube continue de se diffuser au delà du cercle des gens que j’ai contacté initialement.

Je ne sais toujours pas ou cela va me mener alors je continue de rêver avec un sourire assez béât, il faut bien le reconnaitre 🙂

A venir, encore pas mal de choses dont :

  • les tests unitaires histoire de pas tout planter à chaque mise à jour du service.
  • la mesure d’audience pour que chaque chaine puisse disposer de ses stats.

Oui il y a encore du boulot ! Mais quelle satisfaction !!!!! 😀

L’image de couverture est habilement montée à partir des 2 logos des 2 premières chaines premium de podmytube. Un grand merci à Alex, Delphine et Julia 🙂

Publié par

Fred

Parfaitement bilingue ... Oh my Glotte !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *