et si la France devenait vraiment une république laïque

La loi de 1905 fait depuis 106 ans la séparation de la république avec toutes les religions et pourtant nous subventionnons largement ces mêmes religions …

En lisant le blog de SuperNo a ce sujet, en écoutant mes chroniques quotidiennes je me suis posé la question mais pourquoi faut il tant parler de laïcité dans une république laïque.

J’ai donc recherché ce qu’étais cette “loi de 1905”.
Je dois dire que je m’attendais à une loi incompréhensible écrite dans un jargon de législateur.
Et bien non.
A ma grande surprise, cette loi de 1905 est d’une simplicité telle que je m’étonne que ce débat soit remis sur la table aussi souvent. A croire qu’il s’agit d’une diversion … non hein ?
La Loi de 1905 (source legifrance.gouv.fr) dit la chose suivante :

Article 1

La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public.

Article 2

La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. En conséquence, à partir du 1er janvier qui suivra la promulgation de la présente loi, seront supprimées des budgets de l’Etat, des départements et des communes, toutes dépenses relatives à l’exercice des cultes.

Pourront toutefois être inscrites auxdits budgets les dépenses relatives à des services d’aumônerie et destinées à assurer le libre exercice des cultes dans les établissements publics tels que lycées, collèges, écoles, hospices, asiles et prisons.

Les établissements publics du culte sont supprimés, sous réserve des dispositions énoncées à l’article 3.

Je résume grosso modo. L’article 1 dit que chacun est libre de pratiquer sa religion dans les limites décrites plus bas.
L’article 2 lui dit La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte.

La encore c’est limpide, les religieux se sont pas des fonctionnaires et nos impôts ne partent pas en subvention vers les religions… du moins … ne devraient pas …
Quand on entend parler de religion et de laïcité dans la même phrase on entend tout de suite parler d’islam. Bizarrement on entend beaucoup moins de critiques sur le catholicisme dans la bouche de nos politiques.
Pourtant toutes deux sont des religions. Donc toutes deux sont censés se financer par les dons de leur fidèles … non ?
Et pourtant, alors que l’on nous parle du “non remplacement d’un fonctionnaire sur 2”, que l’on nous impose la rigueur, que penser de ces subventions attribuées sous forme de déductions fiscales à ces “associations d’utilité publiques” proche des religions ?

Quand vous faites un don à une association si vous versez 100 euros, vous pouvez déduire 66 euros de vos déclaration fiscale.
En clair, cela signifie que l’état, sans en avoir l’air, prend ces 66 euros à sa charge tandis que l’église empoche 100 euros. … Mais l’état … c’est nous … les français imposables !!!
A titre personnel, je me fiche que les fidèles fassent des dons auprès d’organisme religieux, mais je refuse de payer des impôts pour çà.

Plutôt que vouloir lancer des débats sur la laïcité, nos gouvernants (députés/sénateurs/politiques professionnels …. ) devraient commencer à faire appliquer les lois qui ont fondés cette république laïque …

Pour en savoir plus : Le scandale des subventions de l’état aux religions

Published by

Fred

Totally fluent in frenglish, what a gift !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *