Financement de Podmytube


Lorsque j’ai démarré Podmytube, je l’ai fait comme un projet personnel. Il n’était pas question, ni d’engager des frais, ni de recevoir de l’argent. L’idée c’était de pouvoir écouter des chaines comme osons-causer, le fil d’info ou bonjour tristesse dans ma voiture. Avec plus de 5000 fichiers déjà produits et 30 podcasts générés je me suis un peu éloigné de cette idée et j’ai du revoir mon financement.

Modèle gratuit avec financement participatif

Je ne vais pas revenir encore une fois sur la génèse de Podmytube, tu connais l’histoire (ou tu peux la retrouver facilement). Quoi qu’il en soit, après avoir eu l’idée d’en faire un service je ne savais pas trop comment m’y prendre. J’aimais beaucoup l’idée d’un modèle gratuit qui m’aurait permis de proposer à tous les Youtubeurs que j’apprécie de produire leur podcast. Seulement je n’avais pas envisagé que les frais liés à l’hébergement et à la bande passante monteraient aussi vite.

Je n’avais pas envisagé non plus que le taux de participation au patreon/tipeee était si faible. En gros il est de l’ordre de moins de 1% en général. Pour Podmytube c’était encore moindre. C’est logique maintenant que j’y pense. Les gens financent déjà les contenus et les producteurs de contenus qu’ils aiment, ils ne vont pas, en plus, financer la production du podcast ou que sais-je encore ?

Bref c’était foireux comme modèle économique.

Modèle commercial payant

La solution m’est venue d’Alex Bortolotti. C’est lui qui m’a suggéré en premier d’en faire un service payant. Mieux, il m’a dit être prêt à payer pour ce service. Fort de ce constat je suis donc parti sur un modèle payant (J’en profite pour remercier Alex qui a tenu son engagement dès le début).

Cette première transformation du modèle économique a été assez rude. Je n’avais pas vraiment de retour sur la véritable utilité du service. Je ne savais pas si c’était viable et quelle valeur cela apportait à mes utilisateurs. En prime, demandez à ma femme, je n’aime pas vendre, c’est pas mon truc. J’ai toujours tendance à mettre un prix assez bas pour me « débarrasser » de cette « corvée« . Rétrospectivement c’est ce qu’il s’est passé aussi sur Podmytube. Le tarif était très bas, carrément trop bas. Je n’osais pas demander plus. Avec ce tarif, je ne rentrais même pas dans mes frais pour tout te dire.

Laisser la situation en l’état aurait mis un terme à l’aventure Podmytube (à court/moyen terme). Même si ce n’est pas ce qui me fait vivre, je ne suis pas suffisamment riche pour le laisser tourner à fonds perdu. D’autant que j’ai confiance en mon produit et que j’ai envie de me donner la possibilité d’investir.

Je ne lâche pas l’affaire et j’ai donc refais mon modèle économique en fonction. Le service est carrément plus cher certes mais j’ai davantage de retours et je peux mieux estimer la valeur qu’il apporte (j’y reviendrai).

Et pourquoi tu te fais pas financer ?

C’est une question que je me pose depuis quelques temps. C’est vrai que ce serait bien de pouvoir travailler sur Podmytube à plein temps.

  • Je pourrai sortir des fonctionnalités plus rapidement (et j’en ai à la pelle).
  • Je pourrai m’occuper de démarcher correctement les clients potentiels
  • Je pourrai même me faire aider par d’autres personnes
  • pour l’instant cela ne relève que du fantasme 🙂

Mais, déjà, comme pour la vente, je n’aime pas trop l’idée de « demander de l’argent« . Certes je suis fier de mon produit mais je n’ai pas de résultats probants à montrer à des investisseurs. Je peux leur donner quelques chiffres mais je n’ai aucune idée de la croissance du service à moyen long terme ou je ne sais quel indicateur qui leur est pertinent.  Que ce soit en chiffre d’affaire ou en résultat net. En fait je peux leur donner un bilan technique et quelques chiffres de ventes mais ça n’ira pas très loin.

En prime, je suis totalement libre de choisir l’orientation que je veux donner à Podmytube.

  • Si je veux aider un podcast que j’apprécie à aller sur Youtube
  • Si je veux offrir à un youtubeur la possibilité de gagner un public en podcast audio
  • Si je veux développer telle fonctionnalité qui ne servirait que la communauté des podcasts
  • Si je veux prendre le temps de me former sur une technologie pour l’utiliser
  • Si je veux réaliser des tests, faire de la documentation, (ce sont généralement les choses que l’on a pas le temps de faire)

Bref, je suis libre et débarrassé de toutes les contraintes que je rencontres déjà dans mon travail. Je n’ai pas envie de m’en coller sur le dos sur mon projet perso 🙂

Sans compter que si je devais rechercher un investisseur, il faudrait que je prépare des documents, des rapports, etc. Et ce serait encore moins de temps pour travailler ce qui me plait vraiment (LE CODE !)

Pour le moment, donc, par méconnaissance du milieu des investisseurs et par crainte de perdre cette liberté totale, je préfère continuer sur un modèle d’auto financement.

 

 

 

Publié par

Fred

Parfaitement bilingue ... Oh my Glotte !!!

2 réflexions au sujet de « Financement de Podmytube »

  1. Salut Fred,

    Merci pour la citation dans ton article et ravi d’avoir participé à cette évolution !

    A mon sens, puisque tu veux rester focus sur le code, il te faut probablement trouver un partenaire pour faire évoluer le projet, quelqu’un qui a un profil commercial / marketing pour travailler sur les bons leviers d’acquisition.

    Bon courage pour la suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *