La valeur de Podmytube « classic »

Je ne suis pas quelqu’un de confiant. Je doute beaucoup de ce que je fais. Est ce que c’est bien ? Est ce que c’est utile ? Est ce que je le fais bien ? Ce sont des questions que je me pose régulièrement. Alors forcément lorsque j’ai lancé Podmytube je te laisse imaginer les doutes qui m’ont habité. La question principale était quand même :

Quelle valeur j’apporterai à mes utilisateurs ?

C’est bien beau de faire un produit pour soi mais lorsqu’on veut le commercialiser, ça peut être utile de montrer que le produit répond à un besoin. Mon besoin était de pouvoir écouter des youtubeurs en passant par mon média préféré. Si ce besoin était présent chez moi, j’imaginais qu’il serait présent chez d’autres. Même si j’en étais convaincu je n’était pas à même de le prouver.

1 an plus tard, le constat est simple

Les poditeurs aiment les youtubeurs et ce n’est pas que ma conviction, j’ai des chiffres pour le prouver désormais. Et les chiffres parlent d’eux mêmes. Sur les 30 podcasts que Podmytube à l’honneur de générer :

  • 8 podcasts ont dépassé la centaine d’abonnés
  • 2 podcasts ont dépassé les 500 abonnés (2 autres en sont très proches)
  • 1 podcast a dépassé les 3000 abonnés

Et l’audience moyenne est en constante augmentation (351) en janvier.

Certains ont une chance insolente et sont tombés sur un créneau qui était totalement libre. Je pense au podcast de Damien Dekarz ou sans communication aucune (que ce soit sur son blog ou sur sa chaine) il a déjà acquis une belle audience. C’est sans doute du au fait que les seuls autres podcasts de permaculture sont en anglais.

Certains ont profité d’une audience qu’ils avaient déjà sur Youtube et leur ont offert la possibilité de les écouter selon de mode de consommation qui leur plaisait le plus. Et c’est cool.

Le meilleur gage de confiance que j’ai eu jusqu’à présent est celui de Bryon Powell. Il m’a contacté par mail en janvier et son mail était sans équivoque.Il voulait prendre le service immédiatement et sans profiter du mois gratuit. Un échange de mail plus tard il était client et semble ravi depuis.

Le nombre d’abonné est moindre, certes

Mais on peut difficilement comparer une orange et un citron. Effectivement au premier abord, l’audience d’une chaine Youtube en podcast se situe entre 5 et 10% du nombre d’abonnés Youtube.

Ça parait peu comme ça mais, d’expérience, un poditeur ne reste pas abonné si le podcast ne l’intéresse pas/plus. Alors qu’un abonné Youtube…

Je suis moi-même abonné à plusieurs chaines Youtube et pourtant je suis loin de consulter leurs vidéos. En fait, je continue de n’y aller qu’à l’occasion. Une bande annonce de film (à grand spectacle) en général. Et, je ne me suis pas désabonné des autres chaines pour autant.

Combien sont dans mon cas, abonné pour faire plaisir au youtubeur (à peu de frais), mais qui ne vient plus consulter ses vidéos ?

Tout çà pour dire qu’avec les podcasts, l’audience est importante mais ce n’est pas le critère le plus important. Je dirai que la fidélité l’est davantage. Il vaut mieux un petit nombre d’abonnés fidèles qu’un grand nombre d’abonné au clic facile.

Pour le coup, je ne suis pas sûr d’avoir répondu à mes propres questions mais je lirai ton commentaire avec plaisir !

 

 

 

 

 

Publié par

Fred

Parfaitement bilingue ... Oh my Glotte !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *